[Le Lanceur] Rappels en série de téléphones portables dangereux

[Le Lanceur] Rappels en série de téléphones portables dangereux

Après les 90.000 exemplaires d’un modèle produit par Orange, en avril, l’Etat vient de retirer du marché un autre téléphone portable. En cause, le taux, supérieur aux normes, d’ondes électromagnétiques émises par ces modèles, potentiellement dangereux pour la santé humaine. Trois autres téléphones ont dû subir des corrections de la part de leurs constructeurs.

Nos chers téléphones portables rayonnent trop fort. Comme révélé par Le Lanceur il y a un an, une bonne partie des téléphones commercialisés en France sont potentiellement dangereux pour la santé humaine. Ils dépassent en tout cas le taux d’émission d’ondes électromagnétiques (mesuré en débit d’absorption spécifique ou Das) accepté. Ces ondes qui sont classées comme cancérogènes possibles par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Et encore, les mesures effectuées par l’Agence nationale des fréquences (ANFR) sont biaisées : pour les tests, le téléphone n’est pas placé au contact de la tête, ou du corps, mais à une distance d’au moins 5 millimètres (pour le tronc). Ce qui ne correspond pas aux conditions d’utilisation. La plupart des utilisateurs téléphonent avec le combiné collé à l’oreille.

Lire la suite sur le site Le Lanceur

Faites une donation à l'association !

Choose currency

Enter amount