Après l’annonce par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), le jeudi 5 avril 2018,  informant que l’opérateur de téléphonie mobile Orange effectuait le retrait par voie d’échange de 90 000 téléphones portables du modèle « Hapi 30 » fabriqués par Mobiwire, c’est au tour de quatre nouveaux smartphones de devoir se mettre en conformité pour dépassement de seuil du Débit d’absorption spécifique (DAS) au niveau du tronc.
Dans un premier communiqué publié sur le site de l’ANFR le mardi 29 mai 2018, l’agence annonce le retrait du marché du téléphone NEFFOS X1 TP902 importé par la société TP-Link France et indique :  » Les mesures ont révélé un dépassement de 0,52 W/kg par rapport à la limite réglementaire de 2 W/kg (Watt par kilogramme) soit une valeur de 2,52 W/kg sur la face arrière du téléphone.  »
Dans un second communiqué paru le même jour, l’ANFR informe avoir demandé la mise à jour de trois téléphones de marques Alcatel PIXI 4-6’’, Echo Star Plus et Huawei Honor 8 .
Téléphone Alcatel PIXI 4-6’’ (Constructeur : TCL)

Valeur initialeValeur après mise à jour
Version du système0100101005
DAS « tronc » mesuré2,04 W/kg1,58 W/kg

Téléphone Echo Star Plus (Constructeur : Modelabs Mobiles)

Valeur initialeValeur après mise à jour
Version du systèmeV01_20170630V02_20180307
DAS « tronc » mesuré2,05 W/kg1,41 W/kg

Téléphone Huawei Honor 8

Valeur initialeValeur après mise à jour
Version du systèmeFRD-L09C432B131FRD-L09C432B394
DAS « tronc » mesuré2,11 W/kg1,45 W/kg

C’est donc une nouvelle avancée significative dans l’action que nous menons depuis bientôt deux ans face à cet enjeu de santé publique. Toutefois et comme l’a rappelé immédiatement le Dr Marc Arazi, Président d' »Alerte Phonegate » lors de l’interview donnée au journaliste Jean-Jacques Bourdin, dans la matinale du 6 avril de la radio RMC : « Ce sont des millions de téléphones portables qui sont concernés en France, des dizaines de millions en Europe, des centaines de millions au niveau international« .
En effet, un grand nombre de téléphones portables testés par l’ANFR au contact du corps, avant le changement de réglementation européenne d’avril 2016, présentent des risques plus importants pour la santé et sont de manière tout à fait contestable jugés comme « conformes » par l’ANFR.
Ainsi sur les 443 mobiles testés entre 2012 et 2017, seuls 273 l’ont été à 0mm de la peau. 206 des 273 testés à 0mm dépassent le seuil réglementaire de 2W/kg. Sur les 129 testés à 0mm et 5 mm, 19 dépassent à 5mm les 2W/kg et 33 à 0mm les 4W/kg.

Nous allons prendre dans les prochains jours de nouvelles initiatives pour amener les pouvoirs publics et le ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Monsieur Nicolas Hulot,  la ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès Buzyn et le Ministre de l’Économie et des Finances, Monsieur Bruno Le Maire à accélérer les mises en conformité mais aussi l’information indispensable des utilisateurs et les recommandations de bonne utilisation du téléphone portable, tout particuliérement auprès des enfants.

Faites une donation à l'association !

Choose currency

Enter amount