Plusieurs organisations et scientifiques ont participé à la consultation publique de l’Agence nationale de sécurité sanitaire et environnementale (ANSES) sur son rapport d’expertise sur la 5G qui s’est terminée ce 1er juin 2021. Avec l’association Robin des toits, Alerte Phonegate a déposé une contre-expertise résumée dans un document d’une cinquantaine de pages. C’est aussi ce qu’a fait un groupe de scientifique de l’European Cancer and Environment Research Institute (ECERI).

Ont contribué à cette réponse : Dominique Belpomme, Jacqueline Collard, Catherine Gouhier, Frédéric Greco, Philippe Irigaray, Paul Lannoye (Belgique), Gérard Ledoigt, Pierre Le Ruz et André Vander Vorst (Belgique) dont les titres professionnels et compétences médicales et scientifiques sont indiquées à l’annexe 1 du présent document.

Ont été consultés en tant qu’universitaires spécialistes en biophysique, outre le Pr. André Vander Vorst (Belgique), les Prs. Dimitris Panagopoulos (Grèce) et Igor Belyaev (Slovaquie). En tant qu’universitaire médecin-épidémiologiste, le Pr. Lennart Hardell (Suède).

Ont aussi été consultés en tant que médecins praticiens et représentants d’ONG, le Dr. Marc Arazi, le Dr. Pierre Souvet et le Dr. Yves Alexandre Rafalovitch ; en tant que député honoraire, rapporteur de la résolution 1815 du Conseil de l’Europe sur les dangers potentiels des ondes électromagnétiques, M. Jean Huss (Luxembourg) ; et en tant que juriste spécialisé dans le droit des ondes électromagnétiques, le Pr. Olivier Cachard.

contreexpertise_Anses_2021_290521 final

Accéder à l’intégralité du rapport de l’ECERI

Ne ratez rien du scandale du Phonegate

Recevez les dernières infos par mail :

Vous êtes inscrit !

`