A ce jour ce sont 30 différents modèles de téléphones portables dangereux pour la santé des utilisateurs qui ont été soit retirés du marché français, soit ont vu leur Débit d’absorption spécifique (DAS) faire l’objet d’une mise à jour logicielle.

 

Attention danger pour le RealMe 7i de Oppo

 

Le dernier en date du 20 décembre 2021, est le RealMe 7i du fabricant chinois OPPO dont le DAS membre après contrôle de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) dépassaient le niveau réglementaire fixé à 4W/kg. Il a été contrôlé en laboratoire à 4,91 W/kg et le DAS tronc est lui aussi particulièrement limite puisque atteignant 1;96 W/kg (maximum 2W/kg). Pour rappel il existe une marge d’erreur importante de l’ordre de 25%. Après la mise à jour le DAS membre est ramené à 2,37 W/kg et le DAS tronc à 0,948 W/kg. Toutefois c’est aux utilisateurs de mettre à jour leurs appareils.

Nokia et le distributeur Boulanger sanctionnés

 

Et parmi les derniers smartphones contrôlés avec un DAS tronc « non conforme » on retrouve aussi le Nokia 7 Plus (DAS 3,48 W/kg) et le Sony XPERIA 5 (2,64 W/kg) . Le fabricant HMD GLOBAL OY (Nokia) a reçu une sanction financière de 7 500 euros.

Par ailleurs, en mars 2021 et avril 2021 deux smartphones vendu par le distributeur Boulanger (EssentielB HeYou 60 et 40) présentant un DAS tronc et membres « à risques » respectivement de 2,86 W/kg et 5,26 W/kg pour le premier ont été sanctionnés pour dépassements des seuils réglementaires.

Tableau des smartphones avec dépassements de DAS revu au 23 décembre 2021

Vous pouvez télécharger la liste ici

Aussi n’hésitez-pas à consulter la liste de plus de 250 autres modèles vendus avant juin 2017 et qui doivent après avis de l’agence sanitaire française (ANSES) fin 2019 et du gouvernement être soit retirés soit mis à jour.

Malheureusement à ce jour le Gouvernement, malgré plusieurs relances n’a toujours pris aucune mesure pour protéger la santé des consommateurs ! Retrouvez à ce propos la Tribune que nous avons publier en décembre dans le Club de Mediapart. Nous y interpellons le Gouvernement pour son inaction face aux enjeux de santé publique liés à la téléphonie mobile.

Dossier de presse-liste des modéles à risques (28 juin 2018)

 

Liste des principaux fabricants de téléphones portables concernés par un dépassement de DAS

 

Alcatel.
Allview
Apple.
Archos.
BlackBerry.
Echo.
Gigaset.
Honor.
HTC.
Huawei.
LG.
Motorola.
Nokia.

Oppo
OnePlus.
Razer.
Samsung.
Sony mobile.
Wiko.
Xiaomi.

Ne ratez rien du scandale du Phonegate

Recevez les dernières infos par mail :

Vous êtes inscrit !

`