La première Assemblée générale ordinaire de notre association s’est tenue le mardi 21 mai 2019 au siège social de notre association. Elle a permis de tirer un premier bilan des nombreuses actions menées en 2018 par notre toute jeune organisation. Vous trouverez ci-joint l’ordre du jour de cette réunion annuelle ainsi que le rapport moral du Président et le bilan financier de la Trésorière.

Ordre du jour :

  • Rapport moral du Dr Marc Arazi
  • Rapport financier pour 2018 (sur 10 mois)
  • Perspectives et projets pour 2019
  • Élection des membres du conseil d’administration
  • Questions diverses

Rapport moral du Président

L’association Alerte Phonegate a été constitué le 2 mars 2018 par trois membres fondateurs, Lysiane Brasset, Joël Ferbus et Marc Arazi. Elle est officiellement déclarée au Journal officiel de la République française le 10 mars 2018.

La création de notre association s’inscrit dans la continuité de l’action d’alerte menée par le Dr Marc Arazi depuis juillet 2016 pour faire connaître sur le plan international le scandale industriel et sanitaire du Phonegate.

Pour ce faire nous avons mis en place un « board » et un comité scientifique à forte vocation internationale réunissant des personnalités et des experts reconnus pour leurs compétences liées aux radiofréquences et à la santé humaine. Nous tenons à les remercier publiquement pour leur confiance et pour leur soutien.

Un premier travail collaboratif a abouti à la publication, en octobre 2018, d’une fiche Wikipédia intitulée dans un premier temps Phonegate, puis Commercialisation de téléphones portables non conformes. Elle est mise à jour régulièrement.

Premiers investissements

Grâce à nos donateurs, nos premiers investissements réalisés ont permis :

  • D’élaborer une identité visuelle pour notre association et de mettre en ligne notre site Internet afin de relayer nos actions (www.phonegatealert.org) le tout en français et en anglais.
  • De pouvoir financer le déplacement du Dr Arazi pour qu’il aille témoigner, en mars 2018, lors du Peer Review de l’étude du National Toxicology Program (NTP) devant l’agence fédérale de santé américaine en Caroline du Nord (USA). Ceci a été rendu possible grâce au don d’une de nos membres bienfaitrices. Nous tenons à la remercier pour son soutien si important.

Développement à l’international

Nous avons aussi bénéficié de soutiens d’organisations étrangères qui nous ont permis de faire connaître notre action à l’invitation :

L’ensemble des contacts pris durant l’année 2018 a permis de mettre en place des relations formelles et informelles avec des organisations ou des individus dans plus d’une trentaine de pays dont nous dressons un premier bilan :

  • Europe (France, Italie, Espagne, Pologne, Croatie, Suisse, Suède, Pays-Bas, Danemark, Finlande, Grèce, Norvège, Portugal, Allemagne, Autriche, Allemagne, Royaume-Uni, Luxembourg…);
  • Russie;
  • Amérique du Nord (USA, Canada);
  • Inde;
  • Amérique du Sud (Mexique, Brésil, ..);
  • Océanie (Australie, Nouvelle Zélande…);
  • Moyen-Orient (Égypte, Israël, ..).

Le développement de ces relations a permis une médiatisation plus ou moins importante dans une vingtaine de pays. Parmi les éléments notables, nous tenons à mettre en avant le travail des journalistes de la télévision nationale italienne avec la diffusion d’un reportage sur le Phonegate en novembre 2018.

En revanche, nous constatons de réelles difficultés aux États-Unis malgré nos efforts et ceux de notre partenaire Environmental Health Trust. Cela a d’ailleurs amené l’organisation américaine Project Censored a classé en 2018, le sujet « scandale du Phonegate » comme le 4ème le plus censuré outre-Atlantique.

Consortiums d’avocats internationaux

L’année 2018 a permis la mise en relation avec des avocats intéressés à participer à la définition d’une stratégie française, européenne et internationale afin d’identifier, de prévenir et de réparer les dommages causés aux victimes de la téléphonie mobile.

Des actions juridiques ont été menés en France, avec le soutien de l’association, par le Dr Arazi pour continuer à obtenir de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) la publication de l’intégralité des rapports de centaines de tests originaux de téléphones portables. Le Tribunal administratif de Melun a refusé en décembre 2018 de condamner l’ANFR à le faire. Le Dr Arazi a décidé immédiatement de se pourvoir devant le Conseil d’État.

Pour autant, notre action en France a d’ores et déjà permis d’obtenir la publication de données importantes afin de mettre en évidence la surexposition aux ondes de nos téléphones portables. Et aussi de faire retirer et mettre à jour plusieurs modèles depuis avril 2018.

List and details of measurements conducted on 13 cell phones with non-compliant SAR trunk
Cell phoneSAR trunk measuredManufacturer decisionSAR trunk measured after update
Orange HAPI2.1 W/kgWithdrawal from market, recall of models soldNon applicable
NEFFOS X1 TP9022.52 W/kgWithdrawal from market, recall of models soldNon applicable
Huawei Honor 82.11 W/kgSoftware update1.45 W/kg
Echo Star Plus2.05 W/kgSoftware update1.41 W/kg
Alcatel Pixie 4-6”2.04 W/kgSoftware update1.58 W/kg
Wiko Tommy2

Bouygues Telecom

2.46 W/kgSoftware update1.66 W/kg
Hisense F232.13 W/kgSoftware update1.46 W/kg
Wiko View2.44 W/kgSoftware update1.34 W/kg
Archos access 503.01 W/kgSoftware update1.36 W/kg
LOGICOM M BOT 692.81 W/kgSoftware update1.51 W/kg
Xiaomi Redmi Note 5SAR head measured

2.08 W/kg

Software updateSAR head after update 0.356 W/kg
Xiaomi Mi Mix 2S2.94 W/kgSoftware update1.42 W/kg
Nokia 52.24 W/kgSoftware update1.81 W/kg

SAR : Specific Absorption Rate (débit d’absorption spécifique)

En revanche, malgré notre appel de juin 2018 aux instances publiques françaises et internationales, plus de 250 modèles de téléphones portables sources de risques pour la santé des utilisateurs n’ont toujours pas été retirés du marché.

Notre courrier au Président de la Federal Communication Commission (FCC), cosigné avec le Pr Devra Davis, Présidente d’EHT, n’a reçu aucune réponse à ce jour.

Nous avons en 2018 mis en place de nombreuses actions juridiques qui vont porter leurs fruits dans les prochaines années et ce dès 2019. Ainsi a été déposée, en avril 2019, une première plainte pénale et collective contre le fabricant chinois Xiaomi.

En conclusion

Nous tenons à remercier tous ceux et celles qui nous ont apporté leur soutien en 2018. Nous avons fait de nombreux pas positifs pour faire connaître et reconnaître ce qui sera un des grands scandales du 21ème siècle.

Le lancement du développement de la technologie 5G et ses conséquences à une échelle planétaire imposent de pouvoir accélérer encore le mouvement de nos actions afin de faire comprendre la tromperie généralisée dont ces industriels se sont rendus coupables.

Pour cela, nous avons besoin de moyens financiers à la hauteur des enjeux pour faire face aux multiples défis qui nous attendent en 2019.

Dr Marc Arazi, Président

Le rapport moral a été adopté à l’unanimité.

Rapport financier

COMPTES 2018

RECETTESDEPENSES
Dons6313,7Administratif416,3
 Communication (site Internet-charte graphique)2950
Déplacements-Frais divers2313,87
TOTAL6349,13TOTAL5680,17
Solde créditeur au 31/12/2018668,96

Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

Élection des membres du Conseil d’administration

Tous les administrateurs du conseil ont été élus à l’unanimité.

 

 

Faites une donation à l'association !

Choose currency

Enter amount

Ne ratez rien du scandale du Phonegate

Recevez les dernières infos par mail :

Vous êtes inscrit !