En mai 2021, la Food and Drug Administration (FDA) a annoncé lancer une enquête pour savoir si les smartphones ou les objets connectés au contact du corps, type Applewatch pouvaient présenter un risque de santé pour les porteurs de pacemaker ou de stimulateurs cardiaques.

Cette enquête fait suite à une alerte lancée en février 2021 par des cardiologues américains dans une étude publiée par le Henry Ford Health System Study montrant que l’iPhone 12 d’Apple peut désactiver le pacemaker ou le stimulateur cardiaque quand il est placé à proximité du cœur.

L’iPhone 12 et l’Apple Watch 6 en première ligne mais pas que…

Après avoir mené ses propres tests, la FDA dans un communiqué publié ce 26 août 2021 vient de confirmer que le risque d’interférence avec des dispositifs médicaux implantables est bien réel et alerte que des modèles testés comme l’iPhone 12 ou l’Apple Watch 6 déclenchent une situation potentiellement dangereuse pour les personnes concernées :

« Aujourd’hui la Food and Drug Administration américaine informe le public que certains appareils électroniques grand public plus récents, tels que certains téléphones portables et smartwatches possédent des aimants à haute intensité de champ capables de placer des dispositifs médicaux dans leur « mode aimant », écrit l’agence. « Ces aimants peuvent affecter le fonctionnement normal du dispositif médical jusqu’à ce que le champs magnétique soit déplacé. »

L’ANSES alerte les pouvoirs publics sur le sujet dès 2016

Toutefois dans un avis publié dès juin 2016, intitulé « Perturbation des dispositifs médicaux par les radiofréquences : des pratiques à adapter à chaque situation« , l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail s’inquiétait déjà des risques liés aux ondes des radiofréquences de la téléphonie mobile et mettait ainsi en garde les pouvoirs publics :

« L’Agence recommande aux porteurs de dispositifs médicaux implantés actifs (implants cardiaques, stimulateurs cardiaques, etc.) de veiller à éloigner les sources d’exposition les plus fortes (téléphones mobiles) de leur dispositif. Ainsi, les recommandations figurant dans les livrets d’informations ou des notices d’utilisation doivent être appliquées, notamment concernant les distances à respecter en cas d’utilisation de téléphone mobile (ne pas mettre le téléphone dans une poche à proximité d’un implant, téléphoner avec l’oreille opposée, etc.) ou le passage sous des portiques de sécurité (antivol, aéroports).

Cette position de l’ANSES s’appuyait déjà sur de nombreuses études scientifiques :

Le risque de perturbation électromagnétique de certains dispositifs médicaux, engendré par des téléphones mobiles, est discuté de longue date.

Ne pas garder son smartphone à moins de 15 cm de l’implant

Pour examiner l’impact potentiel des smartphones, les chercheurs américains ont testé à différentes distances tous les modèles d’iPhone 12 et d’Apple Watch 6 avec un dispositif cardiaque implantable (CDI) Medtronic. Les résultats ont montré que le risque d’interférence était maximal lorsque le smartphone se trouve à moins de 15 cm du cœur.

Il est donc vivement conseillé aux personnes porteuses de dispositifs médicaux implantables de ne jamais garder leur téléphone portable ou un objet connecté dans une poche au contact de l’implant.

Une communication d’Apple tardive et bien incomplète

Il aura fallu attendre jusqu’à juillet 2021, pour que le fabricant à la pomme mette en garde ses clients porteurs d’implants…mais uniquement sur les effets de ses produits disposant d’aimants dans leur composition :

« Si vous pensez que votre produit Apple interfère avec votre appareil médical, arrêtez d’utiliser votre produit Apple et consultez votre médecin et le fabricant de votre appareil médical. »

Pour le Dr Marc Arazi, Président d’Alerte Phonegate :

« Tous les smartphones et objets connectés sont concernés par cette alerte de l’agence américaine. Toutefois le risque concerne aussi les téléphones portables moins récents, comme ceux d’Apple, qui pourtant ne figurent pas dans sa liste* des produits à risques. C’est plus qu’un oubli, c’est une faute grave du fabricant que de ne pas aussi tenir compte des effets des ondes des radiofréquences ! Il est temps que les pouvoirs publics agissent et informent avec des moyens appropriés les plus de 350 000 porteurs de pacemaker en France »

* Liste des produits Apple au 6 juillet 2021

These Apple products contain magnets

Keep these products a safe distance away from your medical device:

AirPods and charging cases

  • AirPods and Charging Case
  • AirPods and Wireless Charging Case
  • AirPods Pro and Wireless Charging Case
  • AirPods Max and Smart Case

Apple Watch and accessories

  • Apple Watch
  • Apple Watch bands with magnets
  • Apple Watch magnetic charging accessories

HomePod

  • HomePod
  • HomePod mini

iPad and accessories

  • iPad
  • iPad mini
  • iPad Air
  • iPad Pro
  • iPad Smart Covers and Smart Folios
  • iPad Smart Keyboard and Smart Keyboard Folio
  • Magic Keyboard for iPad

iPhone and MagSafe accessories

  • iPhone 12 models
  • MagSafe accessories

Mac and accessories

  • Mac mini
  • Mac Pro
  • MacBook Air
  • MacBook Pro
  • iMac
  • Apple Pro Display XDR

Beats

  • Beats Flex
  • BeatsX
  • Powerbeats Pro
  • UrBeats3

Ne ratez rien du scandale du Phonegate

Recevez les dernières infos par mail :

Vous êtes inscrit !

`