« Electromagnetic radiation: Four smartphone manufacturers pinpointed » 01.net

In an article published yesterday on the site 01.net, the journalist Camille Suard revisited the announcements of ANFR with regard to the withdrawal and recall of the Neffos X1 of the Chinese manufacturer TP-Link as well as the updating of the Alcatel PIXI 4-6 (2.4 W/kg, then 1.58 W/kg after the update), the TCL Echo Star Plus (2.01 W/kg, then 1.41 W/kg) and the Honor 8 (2.11 W/kg, then 1.45 W/kg) for exceeding the regulatory thresholds of exposure to the body.

Concerning the damage to the image of the manufacturers, we fully agree with the journalist: « The Honor 8  (2.11 W/kg then 1.45 W/kg)… is a very popular smartphone that has allowed the affiliate Huawei to establish a sound reputation of good value for money.  Even if the problem can be corrected directly by the user through installing the latest update of the phone, such disclosures are never good news for the image of the brand. »  

We note that to date, none of the four manufacturers has made the least public comment on the overexposure of its customers, users of phones exceeding the regulatory thresholds protecting their health and safety.

Our advice to owners of these phones:
– keep all proof of purchase and use (phone bill, operator bill)
– within the framework of the exchange, do not sign anything without asking for advice (do not hesitate to send the documents via Email to the Phonegate Alert team)

These phones are also sold in many other countries, and for now, the European authorities remain silent on the matter.  We will keep you informed of our team’s progress on this subject.

To support our action donate       

« Ondes électromagnétiques: quatre constructeurs de smartphones épinglés » 01.net

Dans un article publié hier sur le site de référence 01.net, la journaliste Camille Suard revient sur les annonces de l’ANFR concernant le retrait et le rappel du smartphone Neffos X1 du constructeur chinois TP-Link ainsi que la mise à jour de l’Alcatel PIXI 4-6 (2,4 W/kg puis 1,58 W/kg après la mise à jour), le TCL Echo Star Plus ( 2,01 W/kg puis 1,41 W/kg) et le Honor 8 ( 2,11 W/kg puis 1,45 W/kg) pour dépassement des seuils réglementaires d’exposition au niveau du corps.

Concernant l’atteinte à l’image des constructeurs, nous sommes tout à fait d’accord avec la journaliste :  « Le Honor 8 ( 2,11 W/kg puis 1,45 W/kg)… est un smartphone très populaire, qui a permis notamment à la filiale de Huawei de se forger une bonne réputation sur son rapport qualité/prix. Même si le problème peut être corrigé dir le Honor 8 ( 2,11 W/kg puis 1,45 W/kg). Ce dernier est un smartphone très populaire, qui a permis notamment à la filiale de Huawei de se forger une bonne réputation sur son rapport qualité/prix. Même si le problème peut être corrigé directement par l’utilisateur en installant la dernière mise à jour du téléphone, de telles révélations ne sont jamais une bonne nouvelle pour l’image de la marque. »

Nous notons et ce n’est pas un détail qu’aucun des quatre constructeurs n’a à ce jour fait le moindre commentaire publique concernant la surexposition de leurs clients, utilisateurs du fait des dépassements des seuils réglementaires pour la santé et la sécurité des utilisateurs.

Nos conseils aux propriétaires de ces téléphones :

  • conserver toutes les preuves d’achat et d’utilisation (facture du téléphone, facture de l’opérateur)
  • Dans le cadre d’échange, ne rien signer sans avoir demander conseil (n »hésitez pas à transmettre par mail à l’équipe Alerte Phonegate les documents)

Reste que ces téléphones sont aussi vendues dans bien d’autres pays, et pour l’instant c’est le silence des autorités européennes sur le sujet. Nous vous tiendrons informé des avancés de nos équipe sur ce sujet.

Lire l’article complet de 01.net

To support our action donate       

[First reaction] New withdrawal and updates for four mobile phones

Following the announcement by the National Frequencies Agency (ANFR) on Thursday 5 April 2018, of the withdrawal by way of exchange by the mobile telephony operator Orange of 90,000 mobile phones of the « Hapi 30 » model manufactured by Mobiwire, it is now the turn of four new smartphones exceeding the 2 W/kg Specific Absorption Rate (SAR) threshold for the trunk to have to ensure compliance.

In a first press release published on the ANFR website on Tuesday 29 May 2018, the Agency announced the withdrawal from the market of the NEFFOS X1 TP902 phone imported by TP-Link France and stated: « The measurements revealed that the regulatory limit of 2 W/kg (Watt per kilogram) had been exceeded by 0.52 W/kg, i.e. with a value of 2.52 W/kg on the rear of the telephone ».

In a second press release appearing the same day, ANFR announced having requested the updating of three phones of the brands Alcatel PIXI 4-6 », Echo Star Plus and Huawei Honor 8.

Téléphone Alcatel PIXI 4-6’’ (Constructeur : TCL)

Valeur initiale Valeur après mise à jour
Version du système 01001 01005
DAS « tronc » mesuré 2,04 W/kg 1,58 W/kg

 

Téléphone Echo Star Plus (Constructeur : Modelabs Mobiles)

Valeur initiale Valeur après mise à jour
Version du système V01_20170630 V02_20180307
DAS « tronc » mesuré 2,05 W/kg 1,41 W/kg

 

Téléphone Huawei Honor 8

Valeur initiale Valeur après mise à jour
Version du système FRD-L09C432B131 FRD-L09C432B394
DAS « tronc » mesuré 2,11 W/kg 1,45 W/kg

This is therefore another significant step forward in the action we have been taking for almost two years on this public health issue. However, and as Dr. Marc Arazi, President of « Phonegate Alert » immediately recalled during the interview given by the journalist Jean-Jacques Bourdin on the 6 April morning show on RMC radio: « Millions of mobile phones are concerned in France, tens of millions in Europe, hundreds of millions internationally ».

In fact, before the change in the European regulations in April 2016, a large number of mobile phones tested by ANFR in contact with the body had greater health risks and the judgment by ANFR that they are “compliant” is highly questionable.

Of the 443 mobile phones tested between 2012 and 2017, only 273 were tested at 0mm from the skin. 206 of the 273 tested at 0mm exceed the regulatory threshold of 2W/kg. Of the 129 tested at 0mm and 5mm, 19 exceed at 5mm the 2W/kg threshold and 33 at 0mm the 4W/kg threshold.

In the coming days, we will take new initiatives to get the public authorities and the Minister of State, Minister for the Ecological and Inclusive Transition, Mr. Nicholas Hulot, the Minister for Solidarity and Health, Mrs. Agnès Buzyn and the Minister of Economy and Finance, Mr. Bruno Le Maire, to speed up not only the establishment of compliance but also the provision of essential information for users and recommendations for the proper use of mobile phones, especially for children.

To support our action donate       

[Première réaction] Nouveau retrait et mises à jour pour quatre téléphones portables

Après l’annonce par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), le jeudi 5 avril 2018,  informant que l’opérateur de téléphonie mobile Orange effectuait le retrait par voie d’échange de 90 000 téléphones portables du modèle « Hapi 30 » fabriqués par Mobiwire, c’est au tour de quatre nouveaux smartphones de devoir se mettre en conformité pour dépassement de seuil du Débit d’absorption spécifique (DAS) au niveau du tronc.

Dans un premier communiqué publié sur le site de l’ANFR le mardi 29 mai 2018, l’agence annonce le retrait du marché du téléphone NEFFOS X1 TP902 importé par la société TP-Link France et indique :  » Les mesures ont révélé un dépassement de 0,52 W/kg par rapport à la limite réglementaire de 2 W/kg (Watt par kilogramme) soit une valeur de 2,52 W/kg sur la face arrière du téléphone.  »

Dans un second communiqué paru le même jour, l’ANFR informe avoir demandé la mise à jour de trois téléphones de marques Alcatel PIXI 4-6’’, Echo Star Plus et Huawei Honor 8 .

Téléphone Alcatel PIXI 4-6’’ (Constructeur : TCL)

Valeur initiale Valeur après mise à jour
Version du système 01001 01005
DAS « tronc » mesuré 2,04 W/kg 1,58 W/kg

 

Téléphone Echo Star Plus (Constructeur : Modelabs Mobiles)

Valeur initiale Valeur après mise à jour
Version du système V01_20170630 V02_20180307
DAS « tronc » mesuré 2,05 W/kg 1,41 W/kg

Téléphone Huawei Honor 8

Valeur initiale Valeur après mise à jour
Version du système FRD-L09C432B131 FRD-L09C432B394
DAS « tronc » mesuré 2,11 W/kg 1,45 W/kg

C’est donc une nouvelle avancée significative dans l’action que nous menons depuis bientôt deux ans face à cet enjeu de santé publique. Toutefois et comme l’a rappelé immédiatement le Dr Marc Arazi, Président d' »Alerte Phonegate » lors de l’interview donnée au journaliste Jean-Jacques Bourdin, dans la matinale du 6 avril de la radio RMC : « Ce sont des millions de téléphones portables qui sont concernés en France, des dizaines de millions en Europe, des centaines de millions au niveau international« .

En effet, un grand nombre de téléphones portables testés par l’ANFR au contact du corps, avant le changement de réglementation européenne d’avril 2016, présentent des risques plus importants pour la santé et sont de manière tout à fait contestable jugés comme « conformes » par l’ANFR.

Ainsi sur les 443 mobiles testés entre 2012 et 2017, seuls 273 l’ont été à 0mm de la peau. 206 des 273 testés à 0mm dépassent le seuil réglementaire de 2W/kg. Sur les 129 testés à 0mm et 5 mm, 19 dépassent à 5mm les 2W/kg et 33 à 0mm les 4W/kg.

Nous allons prendre dans les prochains jours de nouvelles initiatives pour amener les pouvoirs publics et le ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Monsieur Nicolas Hulot,  la ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès Buzyn et le Ministre de l’Économie et des Finances, Monsieur Bruno Le Maire à accélérer les mises en conformité mais aussi l’information indispensable des utilisateurs et les recommandations de bonne utilisation du téléphone portable, tout particuliérement auprès des enfants.

[:en]Success for the screening and debate around the film « Ondes de choc » (« Thank You for Calling »)[:]

[:en]The event around the screening organized by the distributor « Jupiter Film » lived up to its promise.  A packed theater on Friday 25 May 2018, for the screening of the film « Ondes de choc », produced by the Austrian investigative journalist, KIaus Scheidsteger.  And what is there to say about the several minutes of applause when he and Dr. George Carlo arrived, except the recognition by the public of the courage of the two men in their actions to inform people about the real dangers of the radiation of our mobile phones.

Over an hour of debate followed with the participants in the theater who bombarded the speakers, including Dr. Marc Arazi, President of Phonegate Alert, who came to present the latest developments in this industrial and health scandal.

The debate continued afterwards in an informal manner for more than an hour, all the speakers being assaulted by questions as well as a show of appreciation.

Jan Roellofs, President of « Jupiter film » announced that his filming of parts of the debate would soon be incorporated into a DVD.

While waiting, here are some pictures taken by the photographer and journalist, Pierrick Bourgault, whom we warmly thank for his assistance.

[:]

Succès pour la projection et le débat autour du film « Ondes de choc »

L’événement autour de la projection organisée par le distributeur « Jupiter Film » a tenu toutes ses promesses. Salle comble, le vendredi 25 mai 2018, pour venir assister à Paris à la projection du film « Ondes de choc » réalisé par le journaliste d’investigation autrichien, Klaus Scheidsteger. Et que dire des plusieurs minutes d’applaudissements à son arrivée et celle du Dr George Carlo, si ce n’est la reconnaissance par le public du courage des deux hommes dans leurs actions pour informer des dangers réels des ondes de nos téléphones portables.

Plus d’une heure de débat ont suivi avec des participants dans la salle qui ont bombardé de questions les intervenants, dont le Dr Marc Arazi, Président d’Alerte Phonegate, venu présenter les dernières avancées dans ce scandale industriel et sanitaire.

Le débat a continué de manière informelle ensuite pendant plus d’une heure, tous les intervenant étant assaillis de questions mais aussi de remerciements.

Jan Roellofs, Président de « Jupiter film » a annoncé que des éléments du débat, filmé par ses soins, seraient bientôt incorporés au DVD.

En attendant quelques photos prises par le photographe et journaliste, Pierrick Bourgault, que nous remercions chaleureusement pour son aide.

Nouveaux arrêtés sur le DAS : le Ministère de la santé en eaux troubles

Notre association « Alerte Phonegate » a fait parvenir, le 13 mai 2018, ses positions et commentaires sur la consultation organisée par le Ministère des solidarités et de la santé à propos des projets d’arrêtés  concernant l’information des consommateurs d’équipements terminaux radioélectriques et l’affichage des Débits d’absorption spécifiques (DAS).

En plein scandale sanitaire et industriel du Phonegate, l’ensemble de ces  projets initiaux du ministère nous semblent au minimum décevant et, plus grave, visant principalement à protéger les industriels du secteur plutôt que les utilisateurs de téléphones portables, de tablettes et autres objets connectés.

Nous en appelons à la responsabilité de l’État, et à celle de Madame la Ministre Agnès Buzyn pour que nos différentes propositions soient intégrées  à ces projets afin de prendre réellement en compte les enjeux de santé publique et tout particulièrement pour les enfants dans cette affaire.

N’hésitez-pas à nous faire part de vos remarques et propositions concernant ces arrêtés et nos recommandations.

Réponse consultation ALERTE PHONEGATE Ministère des solidarités et de la santé 13 05 2018